lienlien
Rumeurs
- Var a tourné le dos à son roi. Il parait que la déesse des Pactes préfère aujourd'hui les grosses faveurs de Frey !

- On dit que depuis que Tyr a pris les fonctions de son frère aîné, personne n'aurait encore osé lui proposer un coup de main .

- A Tromsø, on hésite à dire si la petite Brynja est maudite ou chanceuse, car après avoir manqué de se faire brûler vive par un dragon, elle a manqué par deux fois la noyade, dont une durant les raids !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Correspondance de Sif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
reine d'asgard

ϟ MESSAGES : 10855
ϟ INSCRIPTION : 24/11/2013
ϟ LOCALISATION : Auprès du roi, en mission diplomatique ou dans ses appartements
ϟ HUMEUR : Fière & apaisée


« I could recognize him by touch alone, by smell. I would know him blind, by the way his breaths came and his feet struck the earth. I would know him in death, at the end of the world. »



We are One,
We are a Universe



MessageSujet: Correspondance de Sif   Mar 9 Sep - 19:29


Correspondance de Sif
WE LIVE AND BREATHE WORDS


the warrior queen of asgard
I DON’T NEED YOU TO FIGHT MY BATTLES, I JUST NEED FOR YOU TO BE THERE WHEN MY HANDS BEGIN TO TREMBLE AND MY VOICE BREAKS, TO HELP ME STEADY MY SWORD AND TEACH ME HOW TO ROAR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Correspondance de Sif   Mar 28 Oct - 4:10

Cette lettre ne s'adresse qu'à son destinataire. Merci de ne pas en prendre compte dans vos rps! (sinon, j'envoie Pantoufle à vos trousses fire )

Ma très chère Sif,

Je vous remercie d'avoir pris la peine de nous envoyer cette lettre, sachez que votre famille marine se faisait du soucis pour vous, ne sachant pas où vous vous trouviez à la suite de cet orage violent qui a secouer le ciel. J'avais d'ailleurs entrepris des recherches, j'espère que mes démarches n'auront pas trop déstabiliser vos amis. J'ai pris la liberté d'accueillir votre cousin sous mon toit puisqu'il cherchait lui aussi à vous localiser et que sa présence aurait peut-être quelques effets bénéfiques sur ma demeure, lui qui a toujours le mot pour rire. Votre lettre nous a dévasté et il n'y a plus de repos pour nous désormais. Ces révélations nous ont poussé dans nos retranchements loin d'Asgard et c'est avec une tristesse non dissimulée que je vous adresse ces quelques mots.

La déception, voilà ce que j'aurais lu sur votre visage si j'avais pu vous livrer ce message en personne. Je me doute bien que ma décision vous chagrinera sans doute. En effet, malgré vos bons conseils, ma famille ne peut se résoudre à rester chez elle alors que le combat est imminent. Les motivations de cette guerre sont maintenant les nôtres et il nous paraît illogique de ne pas nous joindre à nos alliés de toujours, Frey et Jörd ainsi qu'à tous ceux qui auront choisi leur camp. N'y voyez pas une trahison de notre part, nous vous serons toujours fidèles, liés même. Vous restez notre sang et c'est votre nom qui nous aura gardé de choisir le camp de Jörd dès la lecture de votre lettre. J'espère que vous comprendrez notre décision.

Si la mort d'un parent est une chose horrible, vous comprendrez bien vite en voyant grandir votre fille que nul ne pourra s'en prendre à elle sans que vous ne vous battiez pour elle et que vous en veniez même à souhaiter voir ceux qui lui auront causé du tord souffrir également. La perte d'un enfant est bien la chose la plus terrible qui peut arriver à un parent. C'est une chose dont on ne se remet pas. À vrai dire, je ne souhaite pas m'en remettre, je ne veux pas oublier ma fille, ni son rire ni ses yeux. Je ne veux pas effacer de ma mémoire sa douceur et sa gentillesse qui l'auront perdue au final. Votre mère restera toujours avec nous et nous lui porterons toujours autant d'affection et c'est bien pour protéger sa mémoire que nous allons prendre les armes.

En signe de mon affection pour vous et les vôtres, vous trouverez dans le colis accompagnant la présente la bague de feu votre mère, que votre servante m'avait rapportée lors de votre fuite. Je crois qu'elle a sa place à votre doigt plus que sur la table de ma bibliothèque. Votre mère aurait voulu que vous la gardiez, elle a toujours été à vous de toute façon. Ce fut un plaisir que de prendre soin de cette relique en votre absence. Vous rendre ce bijou familial me donne l'occasion de poursuivre dans la tradition familiale. Après tout, notre clan est presque exclusivement composé de demoiselles et chacune avez droit à votre ornement familial. Je joins donc également à cette lettre un petit bracelet argenté orné d'un hippocampe, rappelant votre bague, pour la petite Thrúd, bien que je doute que son poignet soit à ce jour assez large pour porter ce bijou aisément. J'espère que ce présent témoignera de notre affection certaine à votre égard. La mer sera toujours près de vous, mais également de votre fille qui est ma première arrière-petite-fille. Ma femme, mes filles et moi-même nous réjouissons de cette naissance et espérons pouvoir voir votre fille dès que possible. Dès que les circonstances le permettront…

En attendant le moment des retrouvailles, que les nornes vous protègent,
Affectueusement, votre grand-père
Aegir Hleseyson
Revenir en haut Aller en bas
 

Correspondance de Sif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war of the gods :: Les rites :: Célébrer la victoire :: Missives et prières :: Les missives-