lienlien
Rumeurs
- Var a tourné le dos à son roi. Il parait que la déesse des Pactes préfère aujourd'hui les grosses faveurs de Frey !

- On dit que depuis que Tyr a pris les fonctions de son frère aîné, personne n'aurait encore osé lui proposer un coup de main .

- A Tromsø, on hésite à dire si la petite Brynja est maudite ou chanceuse, car après avoir manqué de se faire brûler vive par un dragon, elle a manqué par deux fois la noyade, dont une durant les raids !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Nordhal Kjeldson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
viking - bondi

ϟ MESSAGES : 88
ϟ INSCRIPTION : 02/07/2015
ϟ LOCALISATION : Près de Tromso

MessageSujet: Nordhal Kjeldson   Jeu 2 Juil - 23:25

NORDHAL KJELDSON
feat. James Purefoy

ϟ Nom : Nordhal Kjeldson
ϟ Statut : Humain. Guerrier, navigateur, pêcheur ; Nordhal possède plus d’une corde à son arc. Et pour cause, il tient à son autonomie et à se tenir serviable envers la communauté. Ses qualités furent remarquées lors des préparations des raids. Spécialisé dans la découverte et la navigation, le statut qui conviendrait le mieux à notre loup est sans contexte celui d’explorateur.
ϟ Âge : 38 hivers
ϟ Famille : Demeurant sur les îles Lofoten, ses parents Kield et Ilda coulent des jours paisibles, elle s’occupant de la maison et de leur plus jeune fils, lui tenant le rôle de forgeron du village, un statut indispensable et grandement respecté par chez eux. Nordhal est le deuxième frère d’une fratrie de trois enfants. Son grand frère Njall a rejoint le continent pour étendre son savoir. Après son départ pour les grandes étendues d’eau vers l’Ouest, Nordhal ne l’a jamais revu. Enfin Rolf, le cadet, demeure auprès de ses parents où il assurera bientôt la reprise de la forge.
ϟ Qualités : Nordhal a été élevé et préparé à être un viking intègre et serviable. Loyal envers les siens et juste envers tous, il incarne une figure des valeurs vikings et s’évertue à être un homme bon. Serviable, il l’est. Néanmoins, il reste le seul juge de qui mérite ses talents. A travers ses parents avisés et son frère aîné instruit et curieux, Nordhal est devenu un homme réfléchi, trouvant néanmoins son épanouissement dans le concret et l’utilité pratique. C’est un homme très pragmatique et perspicace, mais il n’est pas un érudit comme l’est Njall. Nordhal a su tiré de sa vivacité d’esprit des compétences hors pair dans le combat et dans la navigation. Ses deux qualités font de lui un homme prisé durant la saison des raids.
ϟ Défauts : Très bon guerrier il l’est, mais de son maniement hors pair de la hache et de l’épée, Nordhal tire un lourd défaut, l’arrogance. Rarement perdant, rapide et fort, il ne doute pas un seul instant de sa supériorité guerrière. Un défaut pour certains, un trait de famille des Kjeldson pour beaucoup. Cette arrogance lui a même conduit au refus d’utilisation du bouclier : « Trop lourd, trop encombrant, il gâche la vue que j’ai sur mon ennemi ». Ces mots tirés de sa propre bouche traduisent chez lui cette grande arrogance, et aussi une certaine imprudence. Cette dernière est intimement liée à une éternelle insatisfaction. « Il faut toujours aller plus loin. On peut toujours mieux faire ou plus vite. » Nordhal aime donc se frotter aux limites du monde et aux siennes. Ce défaut à braver le danger tête baissée lui a valu de participer à une expédition très dangereuse, qui allait le conduire au seuil de la mort. Par ailleurs, Nordhal est une personne acceptant très difficilement l’autorité. Sans non plus manquer de respect à un jarl, s’il sait qu’il a raison ou que l’action ne devrait pas se jouer de cette manière, il ne pourra s’empêcher de broncher, voire de désobéir. Il est assez insubordonné mais, paradoxalement, n’aime pas non plus commander. Enfin, la plus grande faiblesse de Nordhal est sa phobie du feu. Face à une torche, il peut se maîtriser et sait le cacher aux yeux des autres. En revanche, une pluie de flèches enflammées ou une forge trop flamboyante feront disparaître toute la supposée invincible confiance du guerrier.

ϟ La saison des raids est à présent terminée. Le Jarl et ses hommes sont revenus du Royaume de Fortriú les bras chargés de richesses, en as-tu eu ta part, cette saison a-t-elle été bénéfique pour ta personne, pour ton foyer ? De plus, de nouveaux dieux se sont montrés à l'occasion de la traversée, les divinités des océans. Ces interventions divines de plus en plus courantes, sont-elles rassurantes ou inquiétantes ? Nordhal n’a pas participé à la dernière saison des raids, du fait de son exil de seize ans sur une terre inconnue et verdoyante. Il vient de regagner les terres voisines de son village natal, et il a été témoin de la colère des dieux, inspirant chez lui un plus grand respect envers eux. Pendant une expédition organisée pour explorer l’ouest, la mer emporta à plusieurs reprises ses compagnons et il est le dernier à avoir survécu à tous ses épisodes, car il a su rester respectueux et loyal envers eux. De ce qui est de leur multiple apparition récente, Nordhal est pour le moins mitigé. Il est rassurant de constater que les dieux se préoccupent encore de Midgar. Mais il peut être tout à fait inquiétant de savoir les dieux dans nos contrées, signe que de grandes menaces pèsent sur notre monde.

ϟ Voilà maintenant plusieurs lunes qu'un dragon a élu domicile dans la montagne qui s'élève derrière Tromsø. Les dieux ne sont pas encore intervenus pour débarrasser le village de la bête, qui ravage les bois, dévore presque toutes les proies et commence à s'en prendre aux habitants. Cette situation t'inquiète elle ? Est-ce aux dieux ou aux hommes de se charger du sort de la créature ?Durant son voyage de retour, un marchand l’a informé des ravages du dragon et du combat des dieux contre la bête flamboyante. Pour lui, la situation est effectivement des plus inquiétantes, car un dragon présent sur Midgard est un défi sans doute trop imposant pour les seuls hommes. Ce qui est surnaturel doit être réglé par ceux de la même trempe. Par ailleurs, Nordhal sait qu’il aurait été inutile à la défense du village à cause de sa pyrophobie.

ϟ Des passages vers les mondes les plus hostiles d'Yggdrasil - Svartalfheim, Muspellheim et Jötunheim - ont été ouverts près du village. Es-tu titillé par la curiosité et l'envie de les emprunter en dépit du danger ?Une fois remis, Nordhal sera forcément intéressé pour explorer de nouvelles contrées et à partir à la recherche des raisons de sa mystérieuse survie. De plus, le village sera grès de ces nouvelles observations et permettront peut-être de mieux défendre les hommes à l’avenir. Au final, Nordhall cherche encore à se rendre utile, même après avoir passé seize ans sur une terre ne figurant sur aucune carte.


ϟ Prénom/pseudo : Romain ϟ Fréquence de connexion Variable, mais en général je me débrouille pour être présent régulièrement. ϟ Scénario, PV ou inventé ? Coécrit avec Njall Kjeldson ϟ Comment as-tu connu le forum ? En cherchant, il y a longtemps avec Njall. ϟ Célébrité choisie : James Purefoy ϟ Le mot de la fin : Pas changer assiette pour fromage !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
viking - bondi

ϟ MESSAGES : 88
ϟ INSCRIPTION : 02/07/2015
ϟ LOCALISATION : Près de Tromso

MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Jeu 2 Juil - 23:28


Nordhal Kjeldson
feat. James Purefoy

L’éclat des vagues froides ruisselait une nouvelle fois sur son visage, son regard se perdant dans l’horizon. De l’eau, à n’en plus finir. Comment en était-il arrivé là ? Il fallait en finir. Il fallait le tenter. Après tout, s'ils étaient arrivés jusqu’ici, ils pouvaient le faire dans le sens inverse. Mais avant, n’en déplaise à ses derniers compagnons, Nordhal laissa au vent les plumes de sa mémoire. Qui il était. Qui il est. Ô dieux, si vos oreilles sont proches, entendez ces dernières paroles.

*
* *

Les îles qui m’ont vu naître sont les îles Lofoten. Un endroit merveilleux, ou presque. La vie y était prospère. Mon père Kield Magnusson y officiait en tant que forgeron, et ma mère, Ilda Rolfdóttir, l’aidait dans son respectable travail. Nous jouissions d’une position confortable de par la renommée de mon père et de ses armes. Né le deuxième, j’avais un frère prénommé Njall, âgé de trois ans de plus. Mes parents nourrissaient en moi ce qu’ils n’avaient pas su obtenir avec leur premier enfant. Njall était un penseur, comme j’aimais le dire. Trop sauvage, trop indépendant, plus intéressé par les mythes et la magie que par la récolte des poissons ou l’organisation des raids. J’allais de mon côté incarner les vraies valeurs de mon peuple.

Très proche de mon frère à ma plus tendre enfance, je le suivais partout et expérimentais avec lui la solidité des pierres ou la vertu des champignons rêveurs. Néanmoins, jamais je n’avais compris son insatiable curiosité, son intérêt à tout ce qui pousse, ce que cela produirait si nous mélangions cela avec ceci. Non, j’étais plus praticien. J’aimais les choses concrètes et la production d’objets utiles. Il fallait dire que mon père avait pris soin à me confier une épée dès que je fus assez fort pour en tenir une et à travailler avec lui dans la forge dès que je fus assez grand. Le combat et la forge. J’appris à me battre et à battre le fer, avec ceux que j’estimais être dignes de me défier et à manier le métal avec le marteau.

Mais alors que mon père me destinait à lui succéder à la forge, mon grand frère vint tout perturber. Une fois encore. Je l’entends encore m’appeler : « Nordhal, viens mon frère, j’ai besoin d’un coup de main ». Levant les yeux au ciel, je me levai et me dirigeait vers la forge, me demandant encore ce qu’il bricolait dans l’atelier de père. Mes pieds passèrent le seuil de la porte, aucune trace de Njall. Je commençai à le chercher lorsque soudain, une explosion vint projeter des langues de feu de part et d’autre de l’atelier. Les flammes se propagèrent si vite, dévorant tout sur leur passage. Enfermé dans ce cercle de feu, je sens une nouvelle fois encore mon cœur battre tel un tambour. Les flammes grandissaient, la chaleur me pesant sur tout le corps, j’allais mourir, dévoré par le feu. Stupide Njall, qu’avais-tu fait de moi ?!

Je fus heureusement sauvé par mon père et des guerriers de mon village. Mon père brava même les flammes et me sortit de la fournaise où j’avais été certain d’y rendre mon dernier souffle. Après cet incident, je ne pus côtoyer le feu comme avant et mon frère devint plus distant. Moi aussi. Une blague sur fond d’expérimentation, voilà qu’elle fut son excuse pour avoir failli tuer son frère. Lui en veux-je encore, après toutes ses années ? Pas réellement, mais je sais qu’il est difficile de lui faire confiance en toutes circonstances. Toujours est-il qu’il était à présent impossible de reprendre la forge de mon père. Le feu, et j’en ai honte, me terrifie. Mes parents ne s’en soucièrent que peu de temps, quand ma mère tomba à nouveau enceinte de notre deuxième frère. Néanmoins, il leur était indispensable que je sois un membre utile à notre communauté. Le dieu Njörd m’ouvrit une autre voie en la personne de mon oncle, un marin expérimenté. Loin du feu, proche de l’eau, j’entamais mon nouvel apprentissage. Observant la construction des bateaux, imitant les nœuds des marins et l’adresse des pêcheurs, je devins un batelier chevronné. Ma lecture des vagues, l’anticipation des tempêtes et mon adresse au gouvernail firent parler de ma personne, et je commençais à être reconnu dans le village des îles de Lofoten.

Mais plus encore que mes talents de navigateur, ce fut mon habilité à l’épée qui vint finir de dorer mon nom. Les armes sont pour moi des extensions perdues de mes deux bras, me conférant une aisance hors du commun à tuer. Mes épées et ma hache font partie de moi. Le bouclier, c’est autre chose. Sans être un incompétent, et comme tout bon viking qui se respecte, je sais l’utiliser. Il faut dire que durant mes premiers raids, les murs de boucliers étaient d’une efficacité redoutable. Mais je préfère les armes, une dans chaque main, dans un style martial parfois aérien. Je me sentais soutenir d’Aegishjalmur sur le champ de bataille, les invincibles marques du « Heaume de la Terreur » ne mettant pas longtemps à couvrir mes deux avant-bras.

J’étais devenu un homme, fort et serviable pour les siens, la fierté de mes parents disait certains. La seule chose où l’on me trouvait étrange était que je ne pris jamais de femme comme épouse. Trop de sang, trop de voyages, et trop de femmes. J’aime leur corps, j’aime leur donner de la chaleur, aussi de nombreuses aventures d’un soir me conviennent bien mieux. En choisir en une seule ? Impossible. Je préférai rester libre. Libre aussi de partir loin s’il le fallait. Libre de découvrir ce qu’il y avait derrière l’horizon. Mes aptitudes et mon esprit d’explorateur vinrent jusqu’aux oreilles d’un certain Ralof, chef d’une expédition à destination du grand Ouest. Je connaissais son nom, c’était un grand explorateur. Envoyé par un jarl de l’Est, Ralof me fit part de sa nouvelle campagne. Supposant qu’il voulait partir aux Færøerne* (*Îles Féroé), l’homme me décrivit un itinéraire tout à fait fascinant, mais tout aussi risqué. Qu’y avait-il au-delà des bords de la mer ? L’homme me parla d’une vision que les dieux lui-même lui auraient envoyé, la vision d’un monde plus beau et riche que tous ceux découverts jusqu’ici. L’Ouest en était une nouvelle fois la réponse, mais cette fois elle allait conduire les hommes dans un danger plus grand, c’était certain. J’acceptais sans rechigner, je voulais en être. Cela m’excitait et m’effrayait à la fois.

Je fis mes adieux aux miens, à ma famille et mes amis, et à mon frère Njall. Quand bien même nous n’étions pas tout le temps d’accord, nous étions frères et nous agissions pour le bien des autres, chacun à notre manière. La mer nous fit longer les côtes norvégiennes pour finalement atteindre les Færøerne, jusqu’à que Ralof le dise enfin : « Nous y sommes enfin mes frères ! Les dieux nous regardent ! Fendons cette mer et découvrons ce qui se cache par-delà l’horizon ! ». Les jours de navigation s’allongèrent à partir de cet instant. La mer était ici plus capricieuse et changeante. Il était difficile de prédire comment notre route allait se passer. Jörmungandr devait vivre parmi ses eaux, mais nous fûmes silencieux et aimés des divins. Du moins, jusqu’à ce que les hommes ne révèlent leur bassesse et leur arrogance.

Quand apparut pour la première fois la terre, mes compagnons de route se mirent à narguer les dieux. Les temps avaient changé, les guerres et la famine avaient conduit pour nombre de gens à douter de l’intérêt d’Asgard envers nous. Ils ne nous écoutaient plus, ils ne nous protégeaient plus. Et voilà que contre toute attente, après avoir bravé les dangers de l’eau et les mystères de l’infini, que nous réussissions à trouver cette terre prophétique. Ralof devint vantard, oubliant la vision que lui avaient donnée les Ases, hurlant au ciel que nous allions devenir plus forts qu’eux, que rien ne pouvait arrêter les rêves d’un homme. J’admirais l’homme, mais ne respectais pas ses convictions au sujet des divins.

Et nous payâmes cher cette offense. Une immense tempête se forma soudain, impossible à éviter pour les bateaux. Nous allions devoir l’affronter. Les vagues brisèrent mon gouvernail, mon bateau fut secoué d’abord à tribord, jusqu’à chavirer et couler. L’océan emporta plusieurs de nos compagnons et moi-même. Et alors que ma vision devint obscure, je fus sauvé. Etait-ce simplement la mer ou l’action de Njörd en personne ? Je me réveillais sur une plage aux sables noirs. J’étais en vie et qui plus est, sur une terre neuve.

Trois. Trois me rejoignirent quelques jours après notre naufrage. Le forgeron, un éclaireur et un fermier. Tous pestèrent contre les dieux et leur action injuste à vouloir nous interdire l’accès à cette nouvelle terre. Une terre de glace et de feu. Les cascades d’eau douce, les plaines verdoyantes et les bois tapissant la nature, offraient une terre rêvée à nous vikings qui souffrions d’une terre dure sans cultures. Cet endroit était riche, à n’en point douter. Le froid aussi mordant que celui de chez nous, mais surmontable. Parfois, les montagnes crachaient des coulées de feu, tel Thor abattant l’orage sur Midgard. Malgré cela, cette terre était idéale.

Et voilà. Voilà maintenant seize ans que je suis ici, bloqué par la colère des dieux. A chaque tentative de départ, nos embarcations coulaient ou partaient dans la mauvaise direction. Kjal le fermier est le seul, avec moi, à avoir compris notre faute. Pourtant, je n’ai jamais cessé de les prier, comme mes parents me l’avaient appris dès l’enfance. Tyr et Njörd, le guerrier juste et le dieu marin, étaient ceux ayant une place particulière dans mon cœur. Deux forces primordiales pour tout explorateur. Sur cette terre, nous avons creusé, nous avons bâti, nous avons appris. Nous sommes maintenant prêts à revenir chez nous.

*
* *

Nordhal se leva ainsi autour des hautes herbes surplombant la falaise. Commençant sa descente, ses compagnons et lui avaient pris la décision de ne jamais revenir sur terre si cette fois encore, la mer était contre eux. Continuer d’avancer, ou mourir en essayant. Après cette ultime prière, le nordique prit le temps de caresser le va-et-vient de la mer contre la plage et monta dans l’embarcation.

Le bateau fendit l’eau et prit la mer. L’île s’éloignait déjà peu à peu. Jamais ils n’étaient arrivés jusque-là en seize ans, mais l’océan pouvait encore leur jouer des caprices. Un jour s’écoula, les hommes ne se réjouissaient pourtant pas, craignant à tout instant pour leur vie, sauf Nordhal qui souriait curieusement à la mer. Après deux jours de calme navigation, ils en étaient dorénavant sûrs : ils avaient la bénédiction des Ases. Ils allaient rentrer chez eux. Les Færøerne étaient en vue. N’ayant rien perdu de son adresse, Nordhal les mena jusqu’au port où enfin ils purent retrouver leur peuple. Personne ne crut à leur histoire, et beaucoup avançaient qu’ils étaient des roublards et non des explorateurs. Qu’importe pour eux, ils étaient en vie et ils leur tardaient de regagner leurs villages natals. Ici, personne ne les connaissait.

Le lendemain, après s’être reposés de leur difficile traversée, un marchand partait en direction de Tromsø. Nordhal et ses compères virent une bonne opportunité de rentrer pour de bon chez eux et échangèrent leur bateau contre de l’équipement et des vives. En route pour Tromsø, dont les récents épisodes parvenaient aux oreilles des disparus, les hommes s’agitèrent. Crachant sur le plancher du bateau, le marchand soutenu par les compagnons de Nordhal insultèrent à nouveau le statut de leurs protecteurs. Malchance ou mécontentement d’un dieu, la mer se changea une nouvelle fois en bête furieuse avalant les réfractaires. A nouveau, une tempête engloutit un navire. Mais alors que tout semblait perdu, un corps vacilla sur des rives non loin de Tromsø. Nordhal était en vie. Le dernier survivant et l’unique témoin de l’expédition vers la terre de feu et de glace.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
viking - bondi

ϟ MESSAGES : 1525
ϟ INSCRIPTION : 13/10/2014
ϟ LOCALISATION : Dans ses écrits, ou perdu dans le blizzard.

MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Jeu 2 Juil - 23:41

Brother !!! tchin

Bon, on s'est déjà tout dit en parlant du personnage, mais encore une fois, je suis super content de te voir débarquer dans ce bel univers délicieusement nordique nia

J'ai même préparé un grand feu de joie pur t'accueillir ! feudejoie (Problem ? green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
déesse du soleil

ϟ MESSAGES : 808
ϟ INSCRIPTION : 05/10/2014
ϟ LOCALISATION : Pour la première fois depuis bien longtemps, Asgard, de son plein gré
ϟ HUMEUR : Déterminée à briller plus fort que l'Injustice



« I AM A CREATURE OF LIGHT AND FIRE
AND YET I LINGER IN THE DARK »



☾ ☼
tell me the story of how the Sun
loved the Moon so much
she died every night to
let him breathe



« THE SUN ALWAYS SHINES
ABOVE THE CLOUDS »



MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Ven 3 Juil - 0:53

BIENVENUE *
Oh, Njall a un frère, ça m'était complètement sorti de la tête huhu Bon séjour parmi les vikings red


I promised you the Sun

But in the end, it's only a passing thing, this shadow. Even darkness must pass.
A new day will come. And when the sun shines it will shine out the clearer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
viking - bondi

ϟ MESSAGES : 144
ϟ INSCRIPTION : 07/05/2015
ϟ LOCALISATION : Tromso
Son oncle Hakon est constructeur de bateaux et membre du Thing. L'épouse de ce dernier, Hadda, possède une ferme laitière et d'importants troupeaux de chèvres, c'est donc une famille aisée ♠️ Elfi est très fine archère et bonne chasseuse ♠️ Elle prie principalement les déesses, Ran, les Vagues, Gersimi & Hnoss, Sol, Freyja, Jord et Skadi.




MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Ven 3 Juil - 7:26

James Purefoy quelle brillante idée ! Le personnage semble très intéressant ** bienvenue par ici !

Seul détail : Njall 42 et Nordhal 38 ? Donc James est le petit frère mdr c'est vraiment difficile a croire même avec de l'imagination.


Find the cost of freedom, buried in the ground
Mother earth will swallow you, lay your body down
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
déesse des abeilles

ϟ MESSAGES : 413
ϟ INSCRIPTION : 30/12/2014
ϟ LOCALISATION : Asgard



MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Ven 3 Juil - 8:29

Bienvenue et bon courage pour la fiche ! I love you


✽ GODDESS OF BEES ✽
“ Nous sommes les abeilles de l’Univers. Nous butinons éperdument le miel du visible pour l’accumuler dans la grande ruche d’or de l’invisible. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
viking - bondi

ϟ MESSAGES : 10613
ϟ INSCRIPTION : 12/03/2014
ϟ LOCALISATION : Murmure à l'oreille des chevaux et d'une crevette.
ϟ HUMEUR : Batifolarde








MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Ven 3 Juil - 9:32




Héhé, un frère à notre érudit préféré Wink tongue !

Bienvenue sur Wotg, l'ami, et bon rp parmi nous ! tchin


When I say I love you, please believe it's true. When I say forever, know I'll never leave you. When I say goodbye, promise me you won't cry, Because the day I'll be saying that will be the day I die.

Merci Thor ! keur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
viking - bondi

ϟ MESSAGES : 1525
ϟ INSCRIPTION : 13/10/2014
ϟ LOCALISATION : Dans ses écrits, ou perdu dans le blizzard.

MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Ven 3 Juil - 9:41

Citation :
Seul détail : Njall 42 et Nordhal 38 ? Donc James est le petit frère mdr c'est vraiment difficile a croire même avec de l'imagination.

Et ouais, c'est Njall le grand frère, ils ont pas vieilli de la même manière green
(Le secret de ma jeunesse ? Travailler l'esprit. Si si, ça marche.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
viking - thraell

ϟ MESSAGES : 10250
ϟ INSCRIPTION : 13/03/2014
ϟ LOCALISATION : Tromsø ou ses alentours
ϟ HUMEUR : Aventureuse et curieuse








MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Ven 3 Juil - 10:09

Bienvenue petit frère de Njall ! ballon

Voilà une jolie plume et un personnage qui promet. Les discussions entre les deux frères également ! Hâte de vous lire, messieurs ! brille

Dis donc Njall, Sif va pouvoir t'élever au rang de recruteur ! haha Continue, après Sunniva, Nordhal, que nous réserves-tu dans ta manche ? hug


When I say I love you, please believe it's true. When I say forever, know I'll never leave you. When I say goodbye, promise me you won't cry, Because the day I'll be saying that will be the day I die.

Merci Thor ! keur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
viking - völva

ϟ MESSAGES : 529
ϟ INSCRIPTION : 26/05/2015
ϟ LOCALISATION : Entre Tromsø et le royaume des elfes sombres
ϟ HUMEUR : Sur ses gardes



"After the night
When I wake up
I see what tomorrow brings"





MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Ven 3 Juil - 11:16

Je ne pouvais évidemment pas ne pas te souhaiter la bienvenue ! eheh

Donc bah... Bienvenue ! lovi En espérant que tu te plairas ici nyeux

Comment ça ce n'est pas très étoffé comme accueil ?!

Bon je rajouterai pour le simple plaisir : "je l'avais bien dit !" pour l'âge de l'avatar... huhu
*va taper dans la main de sa cousine*



I'll see what tomorrow brings...
“ I’m waking up. I feel it in my bones. Enough to make my system blow. Welcome to the new age. To the new age."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
viking - bondi

ϟ MESSAGES : 144
ϟ INSCRIPTION : 07/05/2015
ϟ LOCALISATION : Tromso
Son oncle Hakon est constructeur de bateaux et membre du Thing. L'épouse de ce dernier, Hadda, possède une ferme laitière et d'importants troupeaux de chèvres, c'est donc une famille aisée ♠️ Elfi est très fine archère et bonne chasseuse ♠️ Elle prie principalement les déesses, Ran, les Vagues, Gersimi & Hnoss, Sol, Freyja, Jord et Skadi.




MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Ven 3 Juil - 16:44

*high five Sunni-chou*
Les mâles et leur conception aléatoire de la crédibilité green


Find the cost of freedom, buried in the ground
Mother earth will swallow you, lay your body down
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dieu des océans

ϟ MESSAGES : 612
ϟ INSCRIPTION : 18/02/2015
ϟ HUMEUR : Aussi imprévisible que l'océan


WITH WATER AND BLOOD



MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Sam 4 Juil - 10:10

Welcome tout plein ballon


Hail, Lord of the Sea-Foam, host of Aegirheim, Husband of the Robber-Queen, Father of the Nine Waves. May you forgive our carelessness with the great cold kingdom that is your realm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
viking - bondi

ϟ MESSAGES : 88
ϟ INSCRIPTION : 02/07/2015
ϟ LOCALISATION : Près de Tromso

MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Sam 4 Juil - 11:36

    Merci à tous pour votre accueil chaleureux et les beaux compliments (spécial remerciement à Livia) qui étaient avec. J'espère que les admins en feront de même =S

    Pour Elfi et Sunniva, j'ai bien ri concernant votre petit débat sur l'âge crédible de mon personnage ^^ Pour moi c'est tout à fait crédible, au vu des difficiles épreuves qu'à traverser Nordhal et il y a la barbe. Ça vieillit toujours quelqu'un quand il porte une barbe. Et puis, c'était écrit par Njall à la base, il est l'aîné ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
déesse de la joie

ϟ MESSAGES : 54
ϟ INSCRIPTION : 01/01/2015
ϟ LOCALISATION : Asgard

"He is best, and all praise him; he is so fair of feature, and so bright, that light shines from him."



"A certain herb is so white that it is likened to Baldr's brow; of all grasses it is whitest, and by it thou mayest judge his fairness, both in hair and in body."



"He is the wisest of the Æsir, and the fairest-spoken and most gracious; and that quality attends him, that none may gainsay his judgments."



MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Dim 5 Juil - 21:32

Bienvenue ! keur


Ses bras brillaient et faisaient resplendir air et mer tout entiers. Longue est une nuit, plus longues, deux nuits. Comment languirai-je trois nuits ? Souvent un mois m'a paru moins long que cette demi-nuit d'ardente veille.  ©️endlesslove.
Skin forged with flames and wind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
reine d'asgard

ϟ MESSAGES : 10855
ϟ INSCRIPTION : 24/11/2013
ϟ LOCALISATION : Auprès du roi, en mission diplomatique ou dans ses appartements
ϟ HUMEUR : Fière & apaisée


« I could recognize him by touch alone, by smell. I would know him blind, by the way his breaths came and his feet struck the earth. I would know him in death, at the end of the world. »



We are One,
We are a Universe



MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Lun 6 Juil - 1:30


Félicitations !

Bon retour parmi les vikings petit ( lalala ) aventurier huhu

Te voilà validé ! keur Tu vas pouvoir parcourir les mondes d'Yggdrasil en compagnie des dieux et des vikings ! Pour bien commencer, tu dois commencer par aller réserver ton avatar ici, comme ça personne ne te le piquera. Ensuite, tu peux aller ouvrir tes fiches de liens et de topics ici. Si tu as envie de créer un scénario, rien de plus facile, rendez-vous ici. N'oublie pas de réserver l'avatar de ton scénario également ! Ensuite, file donc créer ton sujet pour recevoir des missives, si tu es un dieu ou une valkyrie, fais en de même pour les prières que les mortels pourront t'adresser ici (création des topics de missives et prières obligatoire ballon ).Enfin, si tu veux flooder et t'amuser, c'est ! red Si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous envoyer un petit message, les MPs on adore ça * Surtout, amuse toi bien parmi nous nia keur



the warrior queen of asgard
I DON’T NEED YOU TO FIGHT MY BATTLES, I JUST NEED FOR YOU TO BE THERE WHEN MY HANDS BEGIN TO TREMBLE AND MY VOICE BREAKS, TO HELP ME STEADY MY SWORD AND TEACH ME HOW TO ROAR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
viking - bondi

ϟ MESSAGES : 88
ϟ INSCRIPTION : 02/07/2015
ϟ LOCALISATION : Près de Tromso

MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Lun 6 Juil - 13:48

    Merci beaucoup Sif =)

    Njall, le frangin arrive bientôt ! Haha o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
déesse des tempêtes

ϟ MESSAGES : 5978
ϟ INSCRIPTION : 15/12/2013
ϟ LOCALISATION : à Asgard après de longues semaines d'absence
ϟ HUMEUR : plus fière qu'elle ne l'a jamais été

THE STORM BRINGER

ϟ Daughter of the Ice ϟ
ϟ Wife of the Ocean ϟ
ϟ Mother of the Waves ϟ



« Good enough to make the ocean look like it's a pond
Good enough to turn the valleys into mountain tops
And we live like legends now, know that would never die
Oh, we got love, we got love »



WITH WATER AND BLOOD



MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   Lun 6 Juil - 20:02

Avec un peu de retard bienvenue parmi nous Nordhal ! Ah un frangin pour notre érudit, ça promet je le sens haha


war of hearts + I can’t help but be wrong in the dark cause I’m overcome in this war of hearts I can’t help but want oceans to part cause I’m overcome in this war of hearts


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nordhal Kjeldson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nordhal Kjeldson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Njall Kjeldson - Le cercle de l'érudit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war of the gods :: Les rites :: Se jeter dans la bataille :: bienvenue au valhalla-