lienlien
Rumeurs
- Var a tourné le dos à son roi. Il parait que la déesse des Pactes préfère aujourd'hui les grosses faveurs de Frey !

- On dit que depuis que Tyr a pris les fonctions de son frère aîné, personne n'aurait encore osé lui proposer un coup de main .

- A Tromsø, on hésite à dire si la petite Brynja est maudite ou chanceuse, car après avoir manqué de se faire brûler vive par un dragon, elle a manqué par deux fois la noyade, dont une durant les raids !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 LES EINHERJAR ϟ libres 3/4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
queens of fate

ϟ MESSAGES : 426
ϟ INSCRIPTION : 20/11/2013



MessageSujet: LES EINHERJAR ϟ libres 3/4   Dim 1 Juin - 16:37

LES EINHERJAR
libres 3/4


    OVE BRYNJARRSON ϟ Charles Dance - libre
    BARD GEIRRSON ϟ Karl Urban - libre
    HAVARDR ODINFRID ϟ Pedro Pascal - libre
    LOTHAR SNORRESON ϟ Russell Crowe - pris

Pour les avatars négociables, n'oubliez pas d'envoyer un petit MP au staff pour que nous puissions vous dire si celui que vous avez choisi convient keur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wotg.forumactif.org
avatar
queens of fate

ϟ MESSAGES : 426
ϟ INSCRIPTION : 20/11/2013



MessageSujet: Re: LES EINHERJAR ϟ libres 3/4   Dim 1 Juin - 16:38


Ove Brynjarrson
feat. Charles Dance (non négociable)

ϟ Nom : Ove Brynjarrson ϟ Statut : Capitaine de la Garde Royale, les Einjerhar, chargés de la sécurité des membres de la famille royale et protecteurs du royaume d'Asgard. Membre du Conseil Royal. ϟ Age : Entre 6000 et 7000 ans. ϟ Famille : Veuf, père de trois filles. ϟ Qualités : Patient ; réfléchi ; fin stratège ; habile ; pragmatique ; persévérant. ϟ Défauts : Intolérant ; cupide ; manipulateur ; impitoyable ; rancunier. ϟ Pouvoirs : Non content de posséder toutes les capacités communes aux Ases, Ove s'avère être l'un des plus grands stratège des Neuf Royaumes. Il est également considéré comme le meilleur épéiste du royaume.

Du haut de ses six-mille ans d'existence, Ove Brynjarrson peut se vanter d'être l'un des hommes les plus puissants d'Asgard. Parmi les premiers Einherjar à avoir jamais porté l'armure dorée de la garde royale, Ove est entré dans la celle-ci dès qu'il fut en âge de tenir une épée. Mais, contrairement aux autres hommes de sa famille et à ses compagnons d'armes, lui avait des envies de grandeur. Être simple garde ne lui suffisait pas, il fallait qu'il soit plus que cela, plus qu'une simple armure dorée au service du jeune roi d'Asgard. Car à l'époque où Ove est entré dans la garde, Asgard en était à ses balbutiements, et Odin n'était pas encore le grand homme sage que l'on connaît aujourd'hui. Conscient que jamais il n'arriverait à la cheville du Père de Tout, Ove n'en avait pas moins envie de s'élever, et si il ne serait jamais roi, il avait bien l'intention de saisir le titre de Capitaine de la Garde Royale aussitôt qu'il serait à sa portée. Hélas, Odin avait déjà un favori parmi ses hommes, un dénommé Vidar, lui aussi parmi les premiers à avoir intégré les rangs des Einherjar. Là où Ove était froid, calculateur et taciturne, Vidar était un homme d'apparence avenante, au sourire et au regard doux, mais non pas moins capable de pourfendre les ennemis d'Asgard d'une seule main s'il le fallait. Ainsi, lorsque ce dernier fut appointé capitaine, Ove le prit comme un affront personnel, malgré tout le respect qu'il avait pour son souverain. Condamné à rester lieutenant – second meilleur Einherjar – il s'acquitta toutefois de sa tâche parfaitement, conscient que s'il venait à arriver quelque chose à son supérieur, ce serait à lui de prendre sa place, et qu'il aurait tout intérêt à gagner le respect de tous. Il fallut plus de cinq millénaires à Ove pour devenir capitaine de la Garde Royale. Il y a deux siècles de cela, Vidar perdit la vie sur un champ de bataille où les armées d'Asgard affrontaient celles de Svartalfheim. Dire qu'Ove ne vit pas la mort de son capitaine comme une aubaine serait mentir. S'il respectait l'homme, il n'eut aucun scrupule à reprendre sa suite, bien au contraire. Il reprit les rênes de la garde, qu'il dirige depuis d'une main de fer – une main que certains n'hésitent pas à pointer du doigt comme tyrannique. Ce n'est qu'au cours du dernier millénaire qu'Ove se maria à une femme bien plus jeune que lui, car il ne désirait pas s'embarrasser d'une épouse dans sa conquête de pouvoir. Son épouse ne lui donna que trois filles, aucun fils auquel transmettre son héritage, ce qui le laisse à ce jour encore amer, car il ne transmettra son héritage à personne. C'est au cours de la récente attaque des Jötuns sur Asgard que son épouse périt, et si cela l'ennuya grandement, il n'eut nullement le cœur brisé. Au contraire, il cherche depuis une nouvelle épouse, une qui saura lui offrir un fils. Ses filles ? Il éprouve une certaine... affection pour elles, mais est fort déçu qu'elles n'aient su s'attirer les faveurs des Odinson, Ove aurait grandement apprécié une place dans la famille royale. Toutefois, quand une porte se ferme, une autre s'ouvre... A la vue de ses récents exploits dans la défense de la cité, Odin a offert à Ove une place de Conseiller Royal, et Ove compte bien profiter du chaos familial et diplomatique pour se tailler la part du lion. Renverser Odin et sa lignée ? Il y songe... avec de plus en plus d'intérêt.

Et avec les récents évènements, Ove est passé à l'action. S'il n'est pas le commanditaire de la tentative d'assassinat sur Sigyn et ses enfants, il est en revanche complice, notamment en ayant ouvert la voie aux meurtriers et en ayant laissé des Einherjar prendre partie. Une façon de salir sa propre image pour mieux s'innocenter, et surtout, de décrédibiliser Odin, qui a, contre toute attente, céder sa couronne à Thor. Une fort mauvaise nouvelle, et bien plus de difficultés en perspective.

odin borson
Ils sont bien loin à présent, les jours où Ove admiraient le Père de Tout. Après plus de cinq millénaires passés dans l'ombre d'un autre, la rancune est tenace. Ove estime qu'Odin s'est adouci – il prend pour preuve les nombreux troubles qui ont secoué les royaumes ces derniers temps. Il estime qu'Odin n'a plus sa place sur le trône; après six mille ans de règne, il serait temps de voir un nouveau souverain s'y asseoir. Mais certainement pas le premier fils du Père de Tout. Ove veut voir une nouvelle lignée régner sur Asgard, la sienne. En somme, il veut monter sur le trône, prendre la place du Père de Tout non seulement à Asgard, mais dans le panthéon nordique et le cœur des mortels. Ove veut régner, et est prêt à tout pour cela.

Thor Odinson
Un fils illégitime héritier au trône du plus grand des royaumes... Et puis quoi encore ? Oh, Ove ne nie pas les nombreuses qualités du prince, il n'est pas stupide, il sait fort bien que ses titres, le dieu du Tonnerre les a mérités. Seulement voilà, Thor n'est qu'un bâtard et un bâtard, ça ne règne pas ! Il aurait peut-être pu le tolérer s'il avait réussi à faire de l'une de ses filles son épouse, seulement voilà, le prince s'était épris de la fille de ce maudit Vidar avant même qu'il n'ait pu lui présenter les siennes. Alors Thor n'est qu'une épine dans sa paume, une épine qu'il faut enlever... et dont il faudra ensuite se débarrasser. Mais Ove aurait tort de sous-estimer le Tonnerre... On ne le qualifie pas d'Invaincu pour rien.

BARD GEIRRSON
Ce n'est un secret pour personne, et certainement pas pour ses filles, Ove a toujours rêvé d'avoir un fils, un héritier. Hélas, à six mille ans passés, il est toujours sans héritier mâle et le destin n'est pas en sa faveur. Lorsque Bard est entré dans la Garde Royale, avide d'une figure paternelle, Ove l'a naturellement pris sous son aile, voyant là une opportunité parfaite de modeler le jeune homme comme il l'entendrait. Il a très rapidement compris que Bard pourrait l'aider dans son entreprise et c'est tout d'abord par pur intérêt qu'il s'est comporté comme un père avec le jeune dieu. Puis peu à peu, les gestes et les paroles lui sont venus naturellement, et sans qu'il en ait conscience, il s'est pris d'affection pour celui qui ne devait être que son pion. Ove se croyait prêt à sacrifier Bard sans la moindre hésitation s'il le fallait, jusqu'à ce qu'il se surprenne à craindre pour sa vie lors de l'attaque d'Asgard par les Jötuns. Aujourd'hui, il doute : doit-il embrasser Bard comme son fils une bonne fois pour toutes, ou le remettre à sa place de soldat sous ses ordres ?

HAVARDR ODINFRID
Les mortels n'ont pas leur place à Asgard, et certainement pas dans la Garde Royale. Havardr aurait dû être conduit au Valhalla, aurait dû pourrir à Helheim, mais jamais il n'aurait dû intégrer ses rangs. Mais l'y voilà, et cela désole Ove qui se débarrasserait volontiers de l'ancien esclave. Hélas il ne le peut pas, et pis encore, il se voit obligé de tolérer ses frasques et son insubordination parce qu'il est un grand ami de Thor. Alors, Ove tente de forcer le destin en mettant systématiquement l'homme en première ligne, mais rien à faire, Havardr est plus coriace que de la mauvaise herbe.

FREY NJÖRDSON
Ove ne connaît Frey qu'à travers les nombreux conseils royaux et ses séjours à Vanaheim. Ce n'est pas l'homme qui l'intéresse, mais bel et bien ses envies d'indépendance. Ove compte bien jouer sur la corde sensible de Frey en lui rappelant à quel point Odin utilise Vanaheim, à quel point son royaume est vulnérable alors qu'Asgard la belle demeure sauve... En somme, il compte faire de Frey un pion sur son échiquier, et le manipuler pour qu'il se retourne contre Odin, bien loin de se douter que son allégeance, Frey l'a déjà offerte... A une femme pour le moins inattendue.

Amora Eileldóttir
Ove est peut-être la seule personne qui a su reconnaître les talents et l'ambition d'Amora, ce qui n'est pas pour lui déplaire. Il l'a très longuement observée et même testée sans qu'elle ne le sache, puis, il a fini par l'enrôler pour faire partie du complot qu'il prépare en secret, à savoir faire tomber Odin et prendre sa place sur le trône. Leur accord est simple et concis, le moment venu, l'enchanteresse mettra ses pouvoirs au service du capitaine, qui lui, lui a promis une place à ses côtés en tant que souveraine. Elle se moque éperdument qu'il ne soit pas un jeune et bel apollon, s'il lui donne la couronne, c'est sans hésitation qu'elle l'épousera.

Skurge Srohrson
Contre toute attente, il a trouvé chez le Capitaine des Einherjar un allié, et ce, même s'il a assassiné l'un de ses meilleurs éléments. Ove est un homme rusé et extrêmement habile à l'épée, il le respecte pour cela, mais surtout, il est l'un des seuls si ce n'est l'unique à lui avoir tendu une main amicale après son exil. Ils ont passé un accord, le moment venu, Skurge devra aider Ove à se débarrasser d'Odin et de ses héritiers, en échange, Ove le réintégrera à Asgard et lui octroiera même une place de choix une fois qu'il aura été fait roi. En attendant, il arrive que le capitaine fasse chaparder une pomme d'or pour ensuite la faire ramener à Skurge en secret, histoire de le maintenir en relativement bon état à défaut de lui rendre sa vigueur d'antan. Un tel cadeau est malheureusement rare car l'exercice est périlleux, en un siècle, il n'a pu bénéficier que d'une triste poignée de ces fruits.

Lothar Snorreson Entre eux, les choses sont d'apparence courtoises bien que relativement froides, ils nourrissent un respect mutuel pour leurs capacités et leurs statuts respectifs au sein des Einherjar, mais la considération s'arrête là. Lothar a toujours vu Ove envier la place de feu Vidar, l'ancien capitaine avec lequel il était très ami, et autant dire qu'il a mal vécu sa soudaine promotion. Mais, la hiérarchie est la hiérarchie, et il obéira aux ordres tant que ceux-ci iront dans le sens des moeurs et de la justice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wotg.forumactif.org
avatar
queens of fate

ϟ MESSAGES : 426
ϟ INSCRIPTION : 20/11/2013



MessageSujet: Re: LES EINHERJAR ϟ libres 3/4   Dim 1 Juin - 16:39


Bard Geirrson
feat. Karl Urban (non négociable)

ϟ Nom : Bard Geirrson ϟ Statut : Einherjar. ϟ Age : Entre 1500 et 2000 ans. ϟ Famille : Son père, cinq frères et une sœur aînés. ϟ Qualités : Observateur, discipliné, loyal, sérieux, tolérant, stratège. ϟ Défauts : Taciturne, solitaire, secret, vaniteux, impulsif, pessimiste. ϟ Pouvoirs : Bard possède les capacités communes à tous les Asgardiens, en plus des légendaires aptitudes au combat des membres de la Garde Royale.

Bard est le dernier enfant d'une famille nombreuse, le dernier fils. Il fut malheureusement celui qui arracha la vie de sa mère en venant au monde, ce que ses frères et son père ne lui pardonnèrent jamais. Ce fut sa sœur qui l'éleva et le protégea des hommes de leur famille, la seule à ne pas le tenir responsable du décès de leur mère. Bard grandit accroché aux jupes de sa sœur, qui officiait au palais royal en tant que servante. L'enfant qui restait jouer sagement dans un coin en attendant que sa sœur ait terminé son travail s'échappait souvent pour observer les Einherjar s'entraîner, et chaque soir il rentrait à la demeure familiale des étoiles plein les yeux. Lorsqu'il fut en âge d'intégrer dans la Garde Royale, il le fit sans demander ni autorisation ni conseils à son père, qui de toute façon fut bien heureux de se débarrasser de lui. Bard trouva chez les Einherjar tout ce qui lui avait toujours manqué : une véritable famille. Et surtout, une véritable figure paternelle en la personne du capitaine de la garde, Ove Brynjarrson. Les années d'entraînement furent longues et difficiles, mais Bard était déterminé à faire ses preuves, si bien qu'il n'hésitait pas à provoquer en duel ses aînés, mais également les fils d'Odin eux-mêmes. Au fil du temps, il remporta de plus en plus de ces affrontements et bien qu'à ce jour il ne puisse se vanter d'avoir jamais vaincu aucun de ses princes, il est devenu prétentieux, et n'hésite pas à vanter ses mérites à qui veut bien les entendre. Comme son capitaine, il s'est illustré lors de l'attaque d'Asgard par les Jötuns, et est outré que les Einherjar n'aient pas été récompensés pour leurs bons et loyaux services. Bard est un homme loyal, certes... Mais pas au Père de Tout. Ce sont les paroles d'Ove qu'il boit de tout son soûl, inconscient de n'être qu'un pion sur l'échiquier de ce dernier.

odin borson
Tout comme Ove, Bard a un avis très tranché sur Odin. Le Père de Tout n'est plus à même de régner, le Père de Tout est un impotent. Et puis Ove n'aurait-il pas plus de prestance sur le trône d'Asgard ? Loin de se douter qu'Ove se joue de lui, il imagine simplement que si le capitaine s'élève, il s'élève aussi. Pour faire choir Odin de son trône, Bard est prêt à suivre les ordres d'Ove sans la moindre hésitation. S'il devait assassiner le Père de Tout de ses propres mains pour parvenir à ses fins, à leurs fins, ce serait sans l'ombre d'un doute qu'il le ferait.

Thor Odinson
Bard déteste Thor, et il ne l'a jamais caché au principal intéressé. Contrairement à Ove qui est encore capable de reconnaître les exploits guerriers du jeune dieu, Bard ne voit en lui qu'un bâtard arrogant et bien trop loin de la place qui devrait être la sienne. La raison de cette haine ? La jalousie. Thor est peut-être l'enfant illégitime d'Odin, mais il est avant tout le premier fils, aimé et adoré de son père, à qui tout réussit. Thor a tout ce dont rêve Bard. Un père aimant, des frères qui l'admirent, une épouse et bientôt une descendance, un royaume... Des titres à n'en plus finir, alors que Bard n'est encore qu'un anonyme amer qui peine à trouver sa place. Si Thor n'était pas le fils d'Odin, sans doute Bard l'aurait-il admiré sans s'en cacher. Mais Thor est le fils d'Odin, alors plutôt que de chanter ses louanges, il crache sur son nom et tout ce qu'il représente.

OVE BRYNJARRSON
Ove est comme le père que Bard n'a jamais eu. Le père dont il rêvait, le père qu'il a trouvé à son entrée dans la Garde Royale. Lorsqu'Ove a pris le jeune dieu sous son aile, celui-ci s'est immédiatement dévoué corps et âme à son supérieur, et n'a pas hésité un seul instant à le prendre pour modèle. Après sa sœur, Ove est la seule personne à s'être jamais intéressé à lui, ce qui suffit à Ove à s'attirer sa loyauté infaillible. Bard ne se doute pas un seul instant qu'Ove se sert avant tout de lui dans ses plans de conquêtes, il n'oserait jamais imaginer qu'il puisse un jour le trahir au profit de sa gloire personnelle.

HAVARDR ODINFRID
Bard ne supporte pas l'insouciance d'Havardr, et Havardr ne supporte pas l'éternel sérieux de Bard. Les deux hommes ne s'entendent pas, et c'est bon gré mal gré qu'il se supportent. L'insubordination de l'ancien mortel déplaît tout particulièrement à Bard, qui estime que seuls les plus sérieux et les plus nobles d'entre les hommes devraient avoir leur place chez les Einherjar. Bard ne rêve que d'une chose, évincer Havardr de la garde au plus vite.

HEDDA
Il l'aime. Il la désire. Il n'en sait rien. Tout ce qu'il sait c'est qu'elle, elle ne veut pas de lui. Hedda est bien trop loyale à la cause des valkyries et à Odin pour oser seulement songer à enfreindre les règles. Et surtout avec un homme comme Bard, qu'elle juge brutal et méprisable au possible. Il n'espère rien de moins que de faire céder la valkyrie, lui qui estime bien peu leur serment. Soit en lui prouvant qu'il est loin d'être le monstre qu'elle s'imagine... Soit en le lui prouvant mille fois.

Ásbjörn Arison
Si Bard et Ásbjörn ont été amis durant les premières années de leur service, cette entente se dégrada progressivement avec les ambitions de Bard, jusqu'à ce qu'Ásbjörn ne trouve plus aucun intérêt à le côtoyer. Trop prétentieux, trop impulsif et vaniteux, il ne le considère pas être comme un bon Einherjar. Quant à Bard, il considère l'Ase comme un combattant de seconde zone, une plaisanterie qui a réussi à rentrer dans les rangs grâce à son père et son oncle. Ce qui irrite plus que tout Bard, est le fait qu'Ásbjörn arrivait à sa fins avec une aisance qu'il n'a jamais connue, lui si dur travailleur. Et le jour où Bard a voulu remettre son collègue à sa place, il perdit le duel et fut profondément blessé dans son orgueil. Mais Bard pense qu'un jour la fortune d'Ásbjörn tournera et il sera là pour le voir. Il considère le départ d'Ásbjôrn comme inacceptable, mais n'est pas mécontent de ne plus avoir à travailler avec lui.

Lothar Snorreson Cette boule de nerfs sur bottes, Lothar l'a vu naître et grandir, comme beaucoup de dieux. Il a été son entraîneur lorsqu'il a décidé de s'enrôler dans la Garde Royale, et si les débuts se sont bien passés, Bard s'est perdu dans l'arrogance et un arrivisme inopportun. Leur relation s'est dégradée au gré des ans, tant et si bien que le plus jeune n'eut guère plus de respect pour cet aîné qu'il a maintes fois défié. Si Lothar a remporté tous les combats, leur dernier duel ne s'est pas passé comme prévu, et pour cause ! Le sournois a drogué sa boisson pour mieux sortir vainqueur ! S'il en est absolument certain, il n'a malheureusement aucune preuve de ce qu'il avance, mais tout finit toujours par se savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wotg.forumactif.org
avatar
queens of fate

ϟ MESSAGES : 426
ϟ INSCRIPTION : 20/11/2013



MessageSujet: Re: LES EINHERJAR ϟ libres 3/4   Dim 1 Juin - 16:40


Havardr Odinfrid
feat. Pedro Pascal (non négociable)

ϟ Nom : Il a choisi le nom de Havardr (ou Hávarðr) après sa renaissance, qui signifie grand défenseur. Et Odinfrid, car il est désormais sous la protection et au service du Père de Tout (ses nom et prénom avant de devenir Einherjar sont laissés au choix, tout comme son lieu de naissance). ϟ Statut : Anciennement esclave, devenu Einherjar après qu'une valkyrie l'ait ramené à Asgard. ϟ Age : La trentaine. ϟ Famille : Toute sa famille mortelle est morte, il est célibataire et ne songe certainement pas à se marier pour le moment, il a maintenant l'éternité pour cela. ϟ Qualités : Optimise, confiant, intrépide, loyal, prévenant, passionné. ϟ Défauts : Impulsif, sarcastique, vantard, rancunier, entêté, provocateur. ϟ Pouvoirs : Né simple mortel, Havardr ne cesse de s'étonner de ses nouvelles capacités : sens aiguisés, force accrue, agilité épatante et surtout... Immortalité. Autant de dons qui paraissent banals aux Ases, mais qu'il chérit comme le plus merveilleux des cadeaux, lui qui autrefois peinait à seulement tenir sur ses pieds.

De sa vie de mortel, Havardr ne parle que très peu. Né plus pauvre que pauvre dans une lointaine région au sud de l'actuelle Norvège (l'Afrique du Nord), il fut vendu comme esclave par ses parents alors qu'il était à peine en âge de marcher. Pour ainsi dire, c'est une bien triste vie de labeur qu'il mena... jusqu'à sa mort. Mort qu'il trouva en défendant vaillamment son village lors d'une attaque. Havardr n'était alors pas un guerrier, bien loin s'en fallait, mais ce fut sa bravoure qui attira l'œil aiguisé des valkyries, qui vinrent le chercher et lui ouvrirent les portes du royaume d'Asgard, là où il deviendrait Einherjar – un membre de la garde royale d'Odin. Autant dire que le dépaysement fut plus que complet pour notre ancien esclave ! Il n'avait jamais entendu parler de tous ces dieux scandinaves, ou n'y aurait pas cru un seul instant si on avait jugé bon de l'informer de leur existence. Et ces dieux là étaient les vrais dieux... Il fallut bien longtemps à notre homme pour s'habituer à la vérité et à ses nouvelles fonctions. Son statut était un peu particulier, il était rare que les valkyries ramènent des hommes venus de si loin, il était un peu comme une bête curieuse pour ses compagnons d'armes, qui le taquinaient et l'assommaient de questions. Un nouveau prénom choisi, il ne tarda pas à voir cette nouvelle vie comme une bénédiction, car d'esclave il passait à guerrier, à protecteur, à homme adoré et adulé par les dames... Son entraînement à l'épée et aux arts de la guerre fut long et laborieux, mais il est à présent un épéiste aguerri, et un homme qui adule ses nouveaux dieux et sa nouvelle vie, qu'il voit comme une chance de vivre comme tout homme se doit de vivre. Farouche défenseur d'Asgard, sa vie, il la perdrait volontiers une seconde fois pour ses nouveaux souverains, ses nouveaux amis, et ce qu'il considère à présent être son royaume, son chez lui.

Pour autant, c'est du côté des rebelles qu'il a décidé de se ranger lors de la grande bataille entre les royaumes, mouvement dirigé par son amie Sif et le prince Balder, arborant son refus de massacrer des innocents pour une cause qui s'est perdue dans un océan de griefs personnels. Il s'est fait beaucoup de mauvais sang pour Thor lorsque celui-ci a été blessé à mort, mais à présent, il se tient fièrement au service de son nouveau roi.

odin borson
Le Père de Tout est certainement le seul homme en face duquel Havardr se tient tranquille. Car s'il est facile de se détendre aux côtés de Thor, c'est bien différent en face de son cher paternel. Odin est un homme respectable et puissant, cela ne fait aucun doute aux yeux du garde qui le considère comme son maître, à ceci près que ce maître ci use de sagesse et de respect et non de coups de fouet pour se faire obéir, ce qui a son importance aux yeux de l'ancien esclave. Comme nombre de ses compagnons, il donnerait sa vie sans la moindre hésitation pour son roi.

Thor Odinson
Lorsqu'il s'est réveillé à Asgard, Havardr n'avait pas la moindre idée de qui pouvait bien être le Tonnerre. Pas la moindre idée, si bien que lorsqu'il le rencontra pour la première fois, il ne sut pas comment se comporter – comme avec tout le reste de ces nouveaux dieux. Heureusement pour lui, le dieu ne s'en offusqua pas et au contraire, lui offrit d'être son guide dans cette nouvelle existence si différente de la précédente. Autant dire qu'Havardr ne fut pas déçu ! Aux côtés de Thor, il apprit les traditions d'Asgard, apprit à connaître et à reconnaître toutes les divinités du panthéon nordique, et trouva un maître d'armes beaucoup moins rigide qu'Ove et un ami inattendu. Ils ne sont pas nombreux au sein de la Garde Royale à pouvoir se vanter d'être amis avec le prince héritier, mais Havardr fait partie de ces chanceux là. Son originalité et son caractère franc et jovial ont plu au fils d'Odin, qui depuis profite des moments passés en compagnie d'Havardr pour se détendre un peu... et parce qu'il est toujours plaisant d'entendre un ami chanter vos louanges !

OVE BRYNJARRSON
Autant être honnête : Havardr a son capitaine en horreur. Déjà parce qu'Ove estime que les mortels - ou anciens mortels – n'ont rien à faire parmi les dieux, et qu'en conséquence il l'a toujours traité avec le plus grand des dédains. Ensuite parce qu'Ove est un homme plus froid et sévère que nécessaire, ayant la critique plus facile que l'éloge. Si Havardr a d'abord tout fait pour lui plaire, impressionné par l'homme, il s'est ensuite désintéressé de lui au point de le dénigrer et de lui désobéir. Une attitude qui lui aurait valu une éviction certaine de la Garde Royale s'il n'était pas apprécié d'Odin et de son fils. Havardr prend un malin plaisir à faire tourner son capitaine en bourrique, et à lui rappeler qu'avant d'être à son service, les Einherjar sont à celui d'Odin et qu'en conséquence, c'est au Père de Tout que va leur loyauté. Qui plus est, Havardr soupçonne Ove de ne pas être si honnête et loyal que cela, ce qui n'arrange en rien la relation entre les deux hommes.

SIF VIDARDÓTTIR
Difficile de fréquenter le dieu du Tonnerre sans entendre parler de la femme de ce dernier à tous les tournants de conversation. Une femme que l'on dit être la plus belle d'Asgard, ce qui attisa évidemment la curiosité du jeune garde. Un seul regard suffit à le persuader de la véracité de cette rumeur – encore qu'à ses yeux, toutes les déesses sont magnifiques, loin des mortelles décharnées qu'il fréquentait fut un temps. Toutefois, pas question pour le charmeur qu'il est devenu d'oser poser ne serait-ce que le petit doigt sur la déesse. Elle est fort belle, mais fort mariée également, et pas à n'importe qui ! Et pour un homme loyal comme Havardr, pas question de s'abaisser à ce genre de bassesse. Il y a suffisamment de demoiselles libres avec lesquelles batifoler... Parmi lesquelles, une autre belle princesse.

SAGA ODINDÓTTIR
Elle est princesse, fille unique du Père de Tout, il n'est qu'un pauvre esclave mortel devenu Einherjar. Il sait qu'il n'a pas le droit et pourtant il rêve de sa peau d'albâtre, de sa chevelure de jais, de ses lèvres rubis... Il sait également que la princesse n'a pas la moindre idée de qui il est, elle est bien trop douce et délicate pour fréquenter la garde... Pourtant c'est bien lui qui l'a sauvée lors de l'attaque des Jötuns, lui qui l'a portée tremblotante et sanglotante jusqu'à son père... Elle l'a oubliée, mais lui en est incapable. Elle le hante et l'obsède, son cœur lui semble être plus lourd qu'une pierre à chaque fois qu'elle apparaît devant lui. Alors, pour tenter de faire taire cette obsession dévorante, il se noie dans les bras de toutes celles qui veulent bien de lui.

Tyr Odinson
Tous ceux qui furent un jour envoûtés par la grâce divine de Saga, savent également que de tous ses frères, c'est de Tyr dont il faut avoir peur. D'aucun connaissent l'affection sans bornes que voue le Second Prince d'Asgard à sa cadette, une affection abusivement envahissante dès lorsqu'il s'agit d'affaires de coeur. La vérité, c'est que pour Tyr, aucun homme ni aucun Dieu ne sera jamais digne de sa précieuse petite soeur, et ce aussi longtemps que s'écouleront les millénaires... alors certainement pas un vulgaire Einherjar...

Sváfa Ulfrikdóttir
Tout comme elle, l'einherjar a trouvé la mort sur un champ de bataille et a été ramené par les valkyries pour servir Odin. C'est donc tout naturellement qu'en entendant son histoire, Harvadr est venu à sa rencontre et s'est proposé de lui faire visiter la Cité ainsi que lui apprendre tout ce qu'il faut savoir ici. C'est un personnage haut en couleurs que Sváfa aime bien, il n'est pas rare de les voir flâner ensemble et discuter sur l'époque où ils étaient mortels.

Lothar Snorreson Une jeune recrue pour le moins exotique, c'est le cas de le dire ! Havardr n'est pas viking d'origine, heureusement qu'il n'est pas le premier étranger que Lothar prend en charge, il lui a d'ailleurs été d'une grande aide après sa renaissance à Asgard. C'est un quidam qu'il apprécie beaucoup pour sa personnalité et sa simplicité, ce qui ne l'empêche pas de le faire suer sang, eau et même âme tant il le met à l'épreuve durant les entraînements. L'on ne devient Einherjar qu'à l'aboutissement d'une pléthore d'efforts, et le calvaire d'Havardr en la matière ne fait que commencer, parole de maitre d'armes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wotg.forumactif.org
avatar
queens of fate

ϟ MESSAGES : 426
ϟ INSCRIPTION : 20/11/2013



MessageSujet: Re: LES EINHERJAR ϟ libres 3/4   Jeu 27 Nov - 14:24


Lothar Snorreson
feat. Russell Crowe (non négociable)

ϟ Nom : Lothar Snorreson. ϟ Age : Entre 5500 et 5000 ans. ϟ Statut : Maitre d'armes spécialisé dans l'entraînement des mortels devenus Einherjar, et pour cause il est le tout premier midgardien à avoir été choisi par Odin il y a des millénaires de cela, le premier à avoir posé le pied à Asgard et à avoir été accepté par les dieux. ϟ Famille : Au choix, il peut avoir une très longue lignée de descendants sur Terre et/ou avoir fondé une nouvelle famille parmi les ases. ϟ Qualités : Innovateur - Dévoué - Discipliné - Extraverti - Généreux ϟ Défauts : Loquace - Autoritaire - Très exigeant - Carriériste - Envahissant ϟ Pouvoirs : S'il a commencé en bas de l'échelle, il n'a aujourd'hui plus rien à envier aux capacités de ses homologues ases, bien au contraire, puisqu'il s'avère meilleur que la plupart et qu'il en entraîne certains.

Il est originaire d'un modeste clan des montagnes, quelque part dans les hauteurs algides de la Norvège. A cette époque, les villes et les bourgades n'existaient pas encore, l'on avait l'habitude de pérégriner lorsque les ressources venaient à manquer, l'on vivait au jour le jour, au gré de la lune et du soleil, l'on ne savait même pas ce qu'était le chant de l'océan. Grâce à son esprit inventif et à sa soif de découverte, c'est Lothar le premier qui, il y a fort longtemps, a réussi à réunir plusieurs tribus en une seule. Une grande communauté via laquelle il a découvert et conquis moult terres, mais surtout, avec laquelle il a farouchement combattu les légions jötuns qui vivaient autrefois librement sur Midgard. Il a donné naissance au premier hameau dont il a pris la tête, et de ce fait, il est en quelque sorte devenu le tout premier Jarl de l'histoire viking, un roi d'antan dont on a très longtemps clamé le nom. Il a trouvé la mort lors d'un énième assaut contre les géants de glace, et tout comme sa vie entière, il a voué son trépas aux dieux qu'il servait. Contre toute attente, ce n'est pas au Valhalla qu'il s'est réveillé, mais à Asgard. C'était Odin lui-même qui était venu le chercher, et il lui offrit de devenir un sujet d'étude pour le moins surprenant. En effet, la vaillance et la puissance de Lothar ayant impressionné les divins, ils voulurent savoir si les mortels étaient capables de s'élever au rang de déité, au prix d'efforts et de sacrifices. Le guerrier accepta, il gouta aux mythiques pommes d'or, se fit instruire, apprit à combattre auprès des Einherjar, et si le voir survivre des siècles durant fut une victoire, celle-ci fut réellement complète lorsque Lothar atteignit le même niveau que ses dieux. Dès lors, Odin décida que les meilleurs et plus méritants des mortels auraient le droit et le privilège de rejoindre sa garde, tout cela, sous l'oeil avisé du nouveau maitre-d'armes, qui assure ce rôle depuis maintenant plusieurs millénaires.

Ove Brynjarsson
Entre eux, les choses sont d'apparence courtoises bien que relativement froides, ils nourrissent un respect mutuel pour leurs capacités et leurs statuts respectifs au sein des Einherjar, mais la considération s'arrête là. Lothar a toujours vu Ove envier la place de feu Vidar, l'ancien capitaine avec lequel il était très ami, et autant dire qu'il a mal vécu sa soudaine promotion. Mais, la hiérarchie est la hiérarchie, et il obéira aux ordres tant que ceux-ci iront dans le sens des moeurs et de la justice.

BARD GEIRRSON
Cette boule de nerfs sur bottes, Lothar l'a vu naître et grandir, comme beaucoup de dieux. Il a été son entraîneur lorsqu'il a décidé de s'enrôler dans la Garde Royale, et si les débuts se sont bien passés, Bard s'est perdu dans l'arrogance et un arrivisme inopportun. Leur relation s'est dégradée au gré des ans, tant et si bien que le plus jeune n'eut guère plus de respect pour cet aîné qu'il a maintes fois défié. Si Lothar a remporté tous les combats, leur dernier duel ne s'est pas passé comme prévu, et pour cause ! Le sournois a drogué sa boisson pour mieux sortir vainqueur ! S'il en est absolument certain, il n'a malheureusement aucune preuve de ce qu'il avance, mais tout finit toujours par se savoir.

Havardr Odinfrid
Une jeune recrue pour le moins exotique, c'est le cas de le dire ! Havardr n'est pas viking d'origine, heureusement qu'il n'est pas le premier étranger que Lothar prend en charge, il lui a d'ailleurs été d'une grande aide après sa renaissance à Asgard. C'est un quidam qu'il apprécie beaucoup pour sa personnalité et sa simplicité, ce qui ne l'empêche pas de le faire suer sang, eau et même âme tant il le met à l'épreuve durant les entraînements. L'on ne devient Einherjar qu'à l'aboutissement d'une pléthore d'efforts, et le calvaire d'Havardr en la matière ne fait que commencer, parole de maitre d'armes.

Odin Borson
C'est Odin en personne qui a repéré le potentiel de Lothar, et c'est aussi lui qui l'a ramené à Asgard pour faire de lui le premier dans son genre. L'ancien midgardien s'est plié à toutes les volontés et expériences du Père de Tout sans jamais broncher, bien au contraire. Leur collaboration dure depuis des temps immémoriaux, l'on peut même aller jusqu'à dire qu'ils sont amis, et qu'importent les torts du Borson, il sera toujours de son côté, loyal et prêt à tirer l'épée.

Sif Vidardóttir
Sif est la fille unique de feu le capitaine Vidar, un grand ami de Lothar, un homme de bonté qu'il regrette beaucoup. N'ayant plus sa mère, c'est tout naturellement que la demoiselle suivait autrefois son père partout où il se rendait, et donc, c'est tout aussi naturellement que tous deux se coudoyaient. Si le maitre d'armes a tout d'abord fait office d'oncle, il s'est vite transformé en entraîneur pour la guerrière à en devenir, qui n'a aujourd'hui plus grand chose à lui envier. Elle a beau être une femme, il ne s'est jamais montré délicat lors de leurs combats, et n'a pas plus l'intention de l'être lorsqu'elle reviendra, puisqu'elle a enfin accouché de sa petite merveille de princesse.

Freyja Njörddóttir
Lothar travaille en étroite collaboration avec Freyja, tout simplement car elle est la cheftaine des valkyries, chargées de ramener les midgardiens sur Asgard pour en faire des Einherjar. La déesse a beau être ce qu'elle est, elle semble apprécier le caractère bon-vivant de son camarade, tout comme sa franchise toujours bienséante, au moins s'accordent-ils sur ce point. Ils forment un binôme redoutable sur un champ de bataille, et sont tout aussi efficaces lorsqu'il s'agit de s'assurer que Valkyries et Einherjar se tiennent à distance raisonnable les uns des autres.

Heimdall
Ils ont presque le même âge, et s'ils ont des personnalités bien différentes, ils brûlent tous deux du même désir de bien faire. Ils sont entrés au service du Père de Tout quasiment en même temps, Heimdall a été d'un grand soutien pour Lothar à l'époque où il devait encore s'habituer à son nouveau quotidien d'immortel, quant à lui, il a toujours mis et met encore un point d'honneur à emmener le gardien du bifröst s'amuser un peu, à une frairie ou à la taverne du coin – car oui, il ne s'amuse pas assez à son goût. Une amitié ancestrale qu'ils chérissent, d'autant plus qu'Heimdall est le demi grand frère de la charmante Sif, qui a encore contribué à les rapprocher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wotg.forumactif.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: LES EINHERJAR ϟ libres 3/4   

Revenir en haut Aller en bas
 

LES EINHERJAR ϟ libres 3/4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LES EINHERJAR ϟ libres 3/4
» Logos libres d'utilisation
» [image libres d'utilisation] Divers sites.
» Les libres compagnies de Fornost
» Les manuscrits de la BNF (PDF libres)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war of the gods :: Les rites :: Avant de prendre les armes :: les postes vacants-